Toponymie des strates

rond

 

 

 

étanche

 

 

 

derrièrefen

 

 

 

rueaufeu

« Devant mon âme s’est levé comme un rideau, et le spectacle de la vie infinie s’est métamorphosé devant moi en l’abîme du tombeau éternellement ouvert.Peut-on dire, « Cela est », quand tout passe? quand tout, avec la vitesse d’un éclair, roule et passe? quand chaque être n’épuise que si rarement la force que lui confère son existence, et est entraîné dans le torrent, submergé, écrasé sur les rochers?Il n’y a point d’instant qui ne te dévore, toi et les tiens qui t’entourent; point d’instant que tu ne sois, que tu ne doives être un destructeur. »
Les souffrances du jeune Werther/Goethe.

Conception Ruhe – Le Cirque.

2 réflexions sur “Toponymie des strates”

  1. Et pas envie de coloriser tout cela ? Moi il y en a que je mettais bien volontiers en couleurs ! Ce qui n’enlève rien à la beauté de vos images bien au contraire !
    Amitiés et meilleurs vœux pour 2015.
    Agnès-Lise.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.